Le Val-d'Ajol

Le Val-d'Ajol

Données administratives

Altitude : 337 m - 723 m
Nombre d'habitants : 3922
Situation géographique : 16 Kms de Remiremont
Coordonnées : MAIRIE
Adresse : Place de l'Hôtel de Ville
88340 LE VAL-D'AJOL
Téléphone : 03.29.30.63.33
Fax : 03.29.66.53.66
Email : mairie@valdajol.fr

Site Internet : www.valdajol.fr

Page Facebook : https://www.facebook.com/valdajol/

 

Horaires d'ouverture :
lundi / mardi / mercredi / jeudi / vendredi de 8h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30

Marché hebdomadaire : Dimanche matin

Label(s) : Station Verte, Site Remarquable du Goût, Ville et Village fleurie

Un peu d'histoire

Le  Val-d’Ajol, Site Remarquable du Goût, est le paradis des randonneurs, des pêcheurs et des gourmets, avec l'Andouille du Val-d'Ajol qui fait sa foire le troisième lundi du mois de février.
Histoire : Les premiers habitants du Val-d’Ajol pourraient être, soit les Espagnols fuyant les Arabes (Poitiers 732), soit les troupes de Charlemagne de passage dans la région où ce dernier avait de la famille. Ils s’installent sur un monticule au milieu d’une vallée humide, actuellement la Croix, avec l’autorisation des Dames de Remiremont.
La communauté s’agrandit et obtint la permission avec leur aide de construire une église au lieu-dit Laître (endroit où existait un cimetière et une chapelle). Le Val dépend matériellement des Dames Chanoinesses de Remiremont, princesses du Saint Empire Romain Germanique, sous la protection du Duc de Lorraine, mais en référent directement à la Papauté. Spirituellement l’Archevêché de Besançon gère la communauté. La paroisse est desservie par les moines de Hérival.
Le territoire voit passer les troupes de Turenne, les Suédois pendant la guerre de Trente Ans, Charles IV, duc de Lorraine essayant de reconquérir son duché. Par la souveraineté de l’Archevêque de Besançon, Louis XIV annexera le Val pendant un certain temps. La population malgré tout augmente et nécessite un agrandissement de l’église. Les habitants colonisent les granges, endroit où pâturaient les bêtes et de nombreux hameaux se créent. Le Duc Léopold récupère son duché en 1704. Dans les années 1735 son fils François III abandonne au profit d’un titre autrichien. Stanislas gère le duché jusqu’en 1766, puis le Val deviendra français.
Pays d’agriculture principalement, la commune se transformera en vallée industrielle après la guerre de 70 avec l’arrivée des industriels alsaciens fuyant l’occupation allemande. Filatures, tissages principalement bénéficieront de la force hydraulique de la Combeauté. Revers de la médaille, cette absence de diversité conduira à la baisse de la population après la seconde guerre mondiale.
Aujourd’hui, le Val-d’Ajol vit de l’artisanat et de petites industries. Seul souvenir d’antan persiste la foire aux Andouilles le 3ème lundi de février. Cette foire ancienne (officialisée par Louis Philippe en 1831 puis confirmée par le préfet des Vosges en 1852) était une foire aux bestiaux. Les agriculteurs renouvelaient leur cheptel pour la nouvelle saison. Victime de la mécanisation elle périclita après la Seconde Guerre mondiale. Cette foire suite au pari d’un groupe de personnes à l’esprit rabelaisien trouva une seconde jeunesse avec la création d’une confrérie gastronomique qui vante les qualités d’une production locale : l’Andouille. Depuis 1965 la Docte, Insigne et Gourmande Confrérie des Taste- Andouilles et Gandoyaux du Val-d’Ajol redonne vie à cette manifestation. Elle attire maintenant 30 000 à 40 000 personnes sur trois jours le 3ème lundi de février chaque année.
Témoins du passé : Sur la commune du Val-d'Ajol, on ne trouve pas moins de croix recensées (environ  250 dans les Vosges méridionales), dont 3 sont classées Monuments Historiques.

Site Remarquable du Goût : L’andouille c’est un mets important, ancien et même culturel, célébré chaque année lors de la Foire aux andouilles du Val-d'Ajol. Elle est fabriquée tout au long de l’année par les artisans bouchers charcutiers de la localité, sa qualité se trouve protégée par une marque déposée depuis 1984.
L’Andouille du Val d’Ajol est composée de 60 % de viande de porc et 40 % d’estomac et de gros intestin auquel on ajoute de l’échalote hachée puis elle est marinée au vin blanc, Pouilly pour les uns Alsace pour les autres, savamment épicée mise ensuite en boyaux et enfin fumée " à la buche" au bois de hêtre pendant 6 à 8 heures suivant le charcutier. On lui proposera un accompagnement de pommes de terre en salade, en papillote cuite dans une eau coupée de vin blanc. On peut la servir en accompagnement de la choucroute ou de la potée lorraine.

Tourisme

Office de Tourisme communautaire Remiremont Plombières-les-Bains
Bureau de Le-Val-d'Ajol - 17, rue de Plombières - 88340 LE-VAL-D'AJOL
Téléphone : 03.29.66.01.30 ou 03.29.30.61.55 - Email : plombieres@otrp.fr
Horaires : du lundi au vendredi de 9h30 à 12h (fermé week-end et jours fériés). Vacances scolaires : du lundi au samedi de 9h30 à 12h et de 14h à 16h30 (fermé les dimanches et jours fériés et fermeture le dernier samedi des vacances scolaires). Vacances d’été : du lundi au samedi de 9h30 à 12h et de 14h à 17h + dimanche et jours fériés de 10h à 12h (fermeture le dernier samedi des vacances scolaires).